HIV - SIDA : Glycoprotéine d'enveloppe virale Gp120 Complexée avec l'antigène CD4

La Gp120 est aussi liée avec un anticorps neutralisant (induit) (17b).
Cette structure montre la partie extracellulaire de la gp120 (bleu foncé) du HIV liée à la partie extracellulaire de l'antigène CD4 (bleu clair) située à la surface d'un lymphocyte T ou d'un macrophage. Est également présent un anticorps neutralisant la gp120 du HIV (chaine légère en vert foncé et chaine lourde en vert clair). Les chaînes d'anticorps peuvent être masquées avec ces boutons :
Masquer la chaîne lourde   Masquer la chaîne légère  Chaîne lourde en "fil de fer"   Chaîne légère en"fil de fer" 

Vous pouvez faire tourner la molécule avec la souris (bouton gauche enfoncé) ou en utilisant les boutons situés au bas de cette page...

Interactions entre molécule Gp120 et antigène CD4 :
L'antigène CD4 situé à la surface de la cellule et la gp120 du virus interagissent au niveau d'une dépression dans la molécule de gp120 dépourvue de chaînes carbonées (montrer les chaines carbonées en "space fill" ). Les contacts directs entre les deux protéines impliquent 22 acides aminés du CD4 et 26 acides aminés de la gp120 mais les résidus qui sont les plus importants dans cette association sont trp 427, glu 370, gly 473 et ile 371 of gp120  (choisissez "spacefill" rouge: ) qui interagissent avec phe 43 of CD4 (choisissez "spacefill" jaune : ) et val 430 of gp120  (choisissez "spacefill" rouge : ) qui interagit avec arg 59 of CD4 (choisissez "spacefill" en jaune : ). Faites un zoom sur cette zone (revenir à la taille d'origine:).  Vous pouvez aussi afficher les acides aminés et les chaines carbonées en mode "space-fill" à l'aide des boutons situés à la droite de la molécule.

Interactions entre Gp120 et récepteur de chimiokines (molécules permettant le recrutement des cellules immunitaires) :
En plus de son interaction avec l'antigène CD4 à la surface des lymphocytes T4, la gp120 peut aussi réagir avec un co-récepteur. Il existe de très nombreux récepteurs de chimiokines capables de réagir avec la gp120. Le site de liaison pour la chimiokine apparaît après la liaison avec l'antigène CD4. Ce site recouvre en partie la chaine lourde de l'anticorps sur cette image (Représenter la chaine lourde en "space fill" ). Les résidus de la gp120 impliqués dans cette liaison sont lys121, arg419, lys 421 et gln422 (Activer "space fill" magenta ). Notez également que cette interaction a lieu une fois de plus dans une région dépourvues de chaines carbonées (Activer "space fill"). Vous pouvez aussi sélectionner le mode "space-fill" pour chaque acide aminé en uilisant les boutons ci-dessous.

Pour effectuer d'autres modifications : utilisez le clic droit sur la molécule pour faire apparaître le menu "Chime".
Informations sur la base de données PDB : ici  Pour obtenir CHIME : ici


Glycoprotéine de l'enveloppe virale du HIV, le Gp120
(bleu foncé)
Backbone
Space Fill 
Ribbons 
Strands 
Antigène CD4 
(à la surface des cellules)
(vert initialement, puis bleu clair)
Backbone
Space Fill
Ribbons
Strands
Anticorps (chaîne lourde)
(orange)
Backbone
Space Fill
Ribbons
Strands

Off

Anticorps (chaîne légère)
(green)
Backbone
Space Fill
Ribbons
Strands

Off

Chimiokine (CCR5) attachée à la
Gp120 du HIV
(magenta)
lys121 Space Fill
arg419 Space Fill
lys 421 Space Fill
gln422 Space Fill

Désactiver le mode
"Spacefill"

Interactions hydrophobes entre CD4 cellulaire et gp120 virale

* Composants de la Gp120 :
asp368 Space Fill 
glu370 Space Fill 
ile371 Space Fill 
try427 Space Fill 
val430 Space Fill 

Turn Space Fill off 

* Composants de l'antigène CD4
phe 43 Space Fill 
arg59 Space Fill 
Turn Space Fill off 

Vous pouvez aussi observer la structure de la molécule de gp120 avec plus de détails en vous rendant ICI

Consulter la page originale (en anglais) :
http://www.med.sc.edu:85/chime2/hiv-cd-ab-buttons.htm

Zoom annulé 
Zoom 200% 
Zoom 300% 
Rotation active 
Rotation désactivée 
Vous pouvez aussi faire tourner la molécule avec la souris (bouton gauche enfoncé)

© Richard Hunt, University of South Carolina School of Medicine - traduction J-P. Chouzenoux.