Si vous ne voyez pas le document, cliquez-ici >
image


12 décembre 2006

Pour nous contacter, ne pas répondre, cliquez ici >
Pour vous désinscrire, cliquez ici >
image


Au programme des Spectacles vivants...

Spectacles / Concerts
espaceur
Performance : PONI Project 2 : Soma Sema
Les 13 et 14 décembre à 19h30
Les Spectacles vivants présentent en collaboration avec le Festival 100 Dessus Dessous/Parc de la Villette, la dernière création du collectif multidisciplinaire PONI. Accueilli au Centre Pompidou en 2005, PONI présente Project 2, un projet hybride construit autour des notions de rituel, d'illusion et de mort et dans lequel se mêlent danse, théâtre, performance et musique live. Un voyage transversal et poétique à travers une mémoire collective devenue difforme.
Achetez votre billet en ligne !

Performance : Superamas Big 3rd episode (Happy / End)
Les 20 et 21 décembre à 19h30
Toujours dans le cadre du festival 100 Dessus Dessous/Parc de la Villette, les Spectacles vivants présentent Big 3rd episode (happy / end) du collectif franco-autrichien Superamas, un spectacle-performance qui interroge notre relation au bonheur et s'intéresse à des personnages qui ne diraient pas ''non'' à la beauté, et n'opposeraient rien au principe de plaisir.
Achetez votre billet en ligne !

Soirées Parcours
Pour ces deux spectacles, à l'issue des représentations de Poni et Superamas au Centre Pompidou, la soirée se poursuit au Parc de la Villette avec respectivement Lehmen lernt de Thomas Lehmen à 21h et Hail from the Throat de Kate Mac Intosh à 21h. Acheminement par navette gratuite entre le Centre Pompidou et Le Parc de la Villette, dans la limite des places disponibles. Prix du billet groupé : 10 €
Votre billet Parcours Poni - Votre billet Parcours Superamas
En partenariat média avec Rendez-vous.

> Plus d'infos...
> La billetterie en ligne

Clôture du cycle Le Cinéma des philosophes : Deleuze / Rossellini

Conférences / Débats
espaceur
« Parmi les nombreux films que Deleuze cite dans son diptyque sur le cinéma, il en est un qui revient de façon particulièrement insistante : Europe 51. Tout au long de L’Image-temps, nous trouvons pas moins de dix références, directes ou indirectes, au film de Rossellini, le philosophe mentionnant essentiellement la célèbre scène où l’héroïne, Irène, issue de la grande bourgeoisie, se rend à l’usine et déclare à sa sortie : '' J’ai cru voir des condamnés''. Ainsi se constitue un cinéma de voyant, qui fait de la vision une ''arme de combat'', comme le précise Deleuze. Dans une formule mystérieuse, il affirme par ailleurs qu’Europe 51 lui fournit son ''exemple éternel''.[...] » Dork Zabunyan

La projection du film Europe 51 sera suivie d’une conférence de Dork Zabunyan, philosophe.
Mercredi 13 décembre, 18h30, 5,50 € / 3,50 €, gratuit avec le laissez-passer dans la limite des places réservées aux adhérents

> Plus d'infos...
 

Cycle Acquérir, Préserver, Montrer : Jean-Philippe Antoine et Leif Elggren « Moule, muse, méduse » Conférence engloutie

Conférences / Débats
espaceur
Pour le trentième anniversaire de la mort de Marcel Broodthaers (1921-1976), Jean-Philippe Antoine et Leif Elggren rendent hommage in extremis à l’un des grands artistes de la seconde moitié du 20e siècle. « Moule, muse, méduse part du geste par lequel, en 1964, le poète belge se vend aux arts plastiques en se faisant artiste Pop, pour en restituer la généalogie mallarméenne : le Coup de dés a inventé ''l’espace moderne et contemporain de l’art'', contre l’exaltation kitsch du chant issue du Romantisme. Mais cette entreprise de démythification par l’espace, soumise sans répit à la marchandisation bourgeoise qu’elle avait pour vocation de contrer, continue d’être habitée de muses et de sirènes invisibles. Broodthaers s’emploie à restituer leur présence, en transformant par des usages inédits des matériaux ''littéraires'' empruntés à Nerval, Baudelaire, Banville, Mallarmé et Heine. [...] » Jean-Philippe Antoine.

À l’occasion de la parution du livre de Jean-Philippe Antoine Marcel Broodthaers, Moule, muse, méduse (Presses du réel).
Jeudi 14 décembre, 19h30, Petite salle, entrée libre dans la mesure des places disponibles

> Plus d'infos...

Rendez-vous avec la revue Trafic : Hubert Damisch, un historien d'art amoureux du cinéma

Cinémas
espaceur
Damisch fait partie de ces historiens d’art dont le cinéma a formé et accompagné la vie. Depuis nombre d’années, il a aussi écrit, et de plus en plus, sur le cinéma, pour y tresser des liens d’amour avec ce qui le touche dans les différents arts, musique, littérature, architecture. Il a ainsi publié dans Cinémathèque comme participé au n° 50 de Trafic, Qu’est-ce que le cinéma ? La quatrième partie de son livre La Dénivelée porte toute entière sur le cinéma. La publication, dans le n° 60 de Trafic, d’un nouvel essai, Topology Incorporated : Laocoon au cinéma a paru l’occasion rêvée de s’entretenir avec lui. Pour ce faire, les rédacteurs de la revue, Raymond Bellour, Patrice Rollet et Sylvie Pierre, ont invité Dominique Païni.

La rencontre sera suivie par la projection du film La Belle de Moscou, de Rouben Mamoulian (1946).
Vendredi 15 décembre, 20h, Cinéma 2, 5,50 € / 3,50 €, gratuit avec le Laissez-passer dans la limite des places réservées aux adhérents

> Plus d'infos...
 

Cycle Super 8

Cinémas
espaceur
Mercredi 13 décembre à 19h : Krash 40
Krash 40 est une proposition à 40 artistes-cinéastes de réaliser leur dernier film Super 8 en Kodachrome 40.
Cette séance en propose 12 opus.

Dimanche 17 décembre à 17h : Helga Fanderl
Un programme conçu par Helga Fanderl, spécialiste du ''tourné monté'' qui projettera elle-même ses films super 8.
Mercredi 13 décembre à 19h, en cinéma 2

> Plus d'infos...

Soirée d'ouverture : Jean Eustache, rétrospective intégrale

Cinémas
espaceur
La Rétrospective intégrale Jean Eustache débute le 14 décembre et durera jusqu'au 15 janvier. Au programme de la soirée d'ouverture : présentation par Jean Douchet ; projections de La soirée (film inédit), Du côté de Robinson, Le Père Noël a les yeux bleux
Jeudi 14 décembre, 20h, cinéma 1

> Plus d'infos...


Les courts métrages d'Arte

Cinémas
espaceur
Le Centre Pompidou invite Court-circuit (le magazine), l'émission de courts métrages d'Arte à présenter tous les 2e jeudis du mois, un numéro en avant première ou des numéros surprises de Court-circuit, en présence de réalisateurs.

Au programme du jeudi 14 : Même en rêve d'Alice Taylor, Vivat de Gilles Deroo, Panorama de Loo Hui Phang
Jeudi 14 décembre, 20h, cinéma 2

> Plus d'infos...
image

En application de la Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'Informatique, aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez des droits d'opposition (art. 26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi) et de rectification (art. 36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation, la communication ou la conservation est interdite.