édito
 

PROGRAMME EN EDUCATION ESTHETIQUE ET ARTS APPLIQUES POUR LES CLASSES DE BAC PRO Domaine A3 : Education artistique - Arts appliqués - référentiel paru au BO n° 32 du 17 septembre 1987

 

Cette page reprend l'intégralité du texte publié au B.O., sans modification, mais en le hiérarchisant de façon plus claire.

Vu la longueur de la page, vous pouvez vous rendre directement aux différents chapitres en cliquant sur les liens ci-dessous :

 


INTRODUCTION


Il est rappelé que dans les instructions pédagogiques relatives aux objectifs, méthodes et contenus du domaine A3, les objectifs assignés à l'éducation artistique - arts appliqués sont :

  • de développer la créativité à travers les processus de découverte, d'expression et de communication propres à l'activité plasticienne,
  • de sensibiliser au fait artistique, à ses manifestations les plus comtemporaines, à ses implications dans l'élaboration du cadre de vie, dans la production artisanale et industrielle de l'objet, dans la communication visuelle et audiovisuelle,
  • de préparer à une participation active, éclairée et exigeante à la vie culturelle de la cité, et à l'approfondissement ultérieur d'une culture artistique personnelle.


Eu égard à ces objectifs, le référentiel du domaine A3 reprend l'intitulé des trois composants de la formation, tels qu'ils figurent dans les instructions pédagogiques, et définit pour chacun d'eux les capacités attendues en fin de formation :

  • 1. Investigation du visible
    Capacité : Observer et traduire plastiquement les données du réel.
  • 2. Expression plastique et art appliqué
    Capacité : Imaginer des solutions à des problèmes d'art appliqué.
  • 3. Connaissance des arts
    • 3-A. Appréhension de l'environnement artistique
      Capacité : S'informer sur la production artistique et son implication dans l'élaboration du cadre de vie, la fabrication artisanale et industrielle, la communication visuelle.
    • 3-B. Appréhension de la dimension esthétique de l'environnement professionnel
      Capacité : Situer un produit, un support de communication, un cadre de vie dans l'environnement artistique et culturel. Evaluer sa qualité esthétique.
      Si la présentation du référentiel induit une interférence entre le domaine A3 et le domaine professionnel afin que l'apport culturel de la formation artistique vienne enrichir l'apprentissage professionnel et que ce dernier, lui-même porteur de culture, enrichisse à son tour la formation artistique, il importe de ne pas perdre de vue que la domaine A3 n'a pas pour but de former des spécialistes de l'art appliqué tels que designers, graphistes, ou plasticiens de l'environnement.

 



A - REFERENTIEL


1 - Investigation du visible

Capacité : Observer et traduire plastiquement les données du réel (en relation directe ou indirecte avec le domaine professionnel)

Conditions :

A partir :

  • d'une direction de recherche relative à un problème d'observation impliquant des données précises sur le but et les conditions de l'investigation ;

D'après :

  • des éléments (réels ou figurés), photos, extraits de journaux ou de revues, documents de l'histoire des arts ;


En référence :

  • aux principes acquis en matière d'analyse formelle et de représentation graphique, volumique et chromatique,
  • à la connaissance de la terminologie spécifique de base,
  • aux notions théoriques acquises en matière de communication visuelle.


Contenus :

  • Analyse formelle d'objets, images, espaces :
    • ligne dominante
    • rapports et proportions
    • subordination des détails à l'ensemble
    • répartition formes/valeurs/couleurs/ matières
    • organisation formelle, colorée
    • organisation des pleins/vides
    • rythmes formels, lumineux, chromatiques.
    • Analyse de phénomènes visuels, des modifications d'apparence en résultant.
  • Analyse de l'utilisation intentionnelle de la forme, de la couleur, de la lumière et de l'espace.
  • Utilisation raisonnée des moyens de production plastique (schémas, croquis, dessins, représentations conventionnelles, notations colorées, montage/volume..)


Objectifs:

  • Définir les caractéristiques formelles d'un ensemble visuel à deux ou trois dimensions (structure, formes, valeurs, couleurs, matières).
  • Reconnaître les types fondamentaux d'organisation formelle et d'organisation colorée.
    Identifier les phénomènes visuels élémentaires relatifs aux modifications d'apparence.


Critères:

  • Prise en compte des données du problème d'observation posé.
  • Justesse de l'observation.
  • Pertinence du choix des moyens de traduction mis en oeuvre.
  • Qualité de la traduction plastique
  • Correction de la terminologie spécifique utilisée.
  • Cohérence entre la description orale ou écrite et la traduction plastique.

 


2 - Expression plastique et art appliqué

Capacité : Imaginer des solutions à des problèmes d'art appliqué (liés directement ou indirectement au domaine professionnel)


Conditions :


A partir :

  • d'une direction de recherche relative à un problème simple d'art appliqué à la création industrielle, à la communication visuelle, au cadre de vie ;
  • de données précises impliquées par un cas concret (par ex. : nature et fonction d'un produit, destination, message à transmettre, contraintes techniques...)


D'après :

  • documentation fournie et/ou recueillie par l'élève comprenant (selon le cas):photos, relevés, documents de référence (ex : produits existants, cahier de charges, plans etc.)
  • produits réels ou figurés


En référence :

  • à des principes acquis en matière de composition plane et en volume, de communication visuelle,
  • à des savoir-faire acquis en matière d'expression plastique et de représentation conventionnelle.


Contenus:

  • Analyse de produits, images et espaces, sous l'angle des rapports entre fonction esthétique et réalisation technique.
  • Recherche d'éléments bi et tridimensionnels liés :
    • à la conception de produits industriels, d'images et de lieux de communication,
    • à l'organisation d'espaces de vie indiviuels ou collectifs.
  • Application des principes de base de composition bi et tridimensionnelle
  • Choix et utilisation de moyens d'expression et de communication plastiques :
    • esquisses (croquis et pochade),
    • modelage, maquettes/volume
    • moyens conventionnels de représentation (vue géométrales, perspectives cavalières et axonométriques).


Objectifs :

  • Analyser un problème impliquant une relation entre expressivité, plasticité et fonction.
  • Etablir des relations pertinentes entre organisation fonctionnelle et organisation plastique.
  • Jouer des propriétés expressives et/ou symboliques des formes, couleurs ou matières (et de leurs combinaisons) pour :
    • provoquer une sensation,
    • suggérer un sentiment, une idée,
    • induire, affirmer ou modifier une signification,
    • créer une ambiance.
  • Proposer plusieurs solutions au problème posé à l'aide de moyens d'expression graphiques, volumiques et chromatiques appropriés.


Critères:

  • Prise en compte des données du problème.
    Valeur des savoirs réinvestis et pertinence de leur choix.
  • Valeur des réponses :
    • pertinence
    • fluidité (quantité)
    • flexibilité (variété)
    • originalité (invention)
  • Qualité et adéquation des moyens plastiques quant à:
    • la lisibilité,
    • l'expressivité,
    • la plasticité.
  • Cohérence entre les intentions manifestées et les moyens d'expression utilisés.


3 - Connaissance des arts

3A - Appréhension de l'environnement artistique
Capacité : S'informer sur la production artistique et son implication dans l'élaboration du cadre de vie, la fabrication industrielle et artisanale, la communication visuelle ( à partir du domaine professionnel).


Conditions


A partir :

  • d'une direction de recherche avec indication des sources d'informations possibles,
  • de la proposition d'un thème ;


A l'aide :

  • de documents divers (presse, reproductions, photocopies etc.) données ou recueillies,
  • d'éléments d'information constitués par l'élève (notes de lecture, notations graphiques, photographiques, etc.) ;


En référence :

  • aux principes acquis de classement, de visualisation et d'organisation plastique.


Contenus:

  • Constitution d'un dossier documentaire sur un sujet limité touchant par exemple :
    • au patrimoine localet régional (monuments, musées)
    • à l'environnement architectural (urbanisme, habitat individuel, édifices publics, bâtiments industriels et commerciaux, mobilier urbain ...,
    • à la vie artistique locale et régionale (expositions, spectacles, concerts),
    • à l'art publicitaire dans les mass-média et la rue,
    • à la signalétique,
    • aux relations entre la production des arts appliqués et celle relevant des arts plastiques et musicaux,
    • aux relations entre l'expression plastique et d'autres formes d'expression artistique.
  • Présentation plastiquement organisée de la documentation recueillie.


Objectifs:

  • Repérer et exploiter des sources d'information.
  • Rassembler et/ou constituer des éléments d'information.
  • Les choisir, les classer et les organiser en fonction d'une direction et d'une intention de recherche sur un thème donné.
  • Les communiquer (sous une forme imposée ou choisie).


Critères:

  • Prise en compte des données impliquées par la direction de recherche ou dans le thème proposé.
  • Adéquation du choix des informations au sujet traité, et pertinence de leur mise en relation.
  • Valeur des moyens de visualisation et de présentation mis en oeuvre ( mise en page, relation entre page et texte, jeu de la couleur, organisation de l'espace de communication (bidimensionnelle ou tribidimensionnelle).


3B - Appréhension de la dimension esthétique de l'environnement professionnel
Capacité : Situer un produit, un support de communication, un cadre de vie (en relation directe ou indirecte avec le domaine professionnel) dans l'environnement artistique et culturel - Evaluer sa qualité esthétique.


Conditions:


A partir :

  • d'un problème posé impliquant des données précises (nature, fonction, destination d'un produit: emplacement d'un cadre de vie ou lieu de communication; public concerné...)


D'après :

  • des éléments (réels ou figurés) ou projets donnés; documentation fournie et/ou indication des sources possibles d'information,


En référence :

  • à des principes acquis en matière :
    • de composition plane et en volume,
    • de visualisation graphique (schéma, croquis, calques, mise en page,...),
    • de réthorique visuelle élémentaire,
    • de terminologie spécifique de base.


Contenus:

  • Analyse plastique d'objets, d'images, d'espaces.
  • Mise en relation d'un produit, d'un support de communication, d'un cadre de vie... avec un contexte connu ou aisément accessible, par ex. :
    • contexte social (travail, loisirs, sports, transports, festivités etc.
    • contexte artistique (architecture, architecture intérieure, art publicitaire...),
    • contexte commercial (prospection, vente, promotion,...)
  • Pratique élémentaire de la lecture et du décodage de messages visuels (images, objets, espace). Dénotation et connotation.
  • Mise en oeuvre d'une argumentation justifiant une démarche, une opinion, un choix, une interprétation.


Objectifs:

  • Etablir des relations entre les faits et phénomènes plastiques observés, leur résonnance affective, leur potentialité expressive et symbolique.
  • Analyser un produit, sous l'angle de la relation entre composants plastiques, fonction et signification.
  • Analyser une oeuvre plastqiue, un message visuel sous l'angle de la relation entre composants plastiques et signification.
  • Comparer plusieurs produits supports de communication (images, volumes, espaces), cadres de vie de même type.
  • Les situer dans un contexte donné (artistique, socio-économique, technologique).
  • Les évaluer au plan esthétique eu égard à la fonction, à l'usage, à la signification.


Critères:

  • Prise en compte des données du problème posé.
  • Pertinence des analyses, comparaisons, interprétations et choix effectués.
  • Cohérence entre l'opinion émise et l'argumentation utilisée.
  • Valeur des moyens graphiques de démonstration mis en oeuvre.
  • Exactitude de la terminologie utilisée.

 


B - OBJECTIFS - METHODES ET CONTENUS


I - Objectifs


L'apport de l'éducation artistique revêt une singulière importance à l'âge où se précise la construction de la personne adulte, de l'être social et du futur professionnel.


En effet, l'étude des oeuvres d'art et la pratique artistique qui - par nature - suscitant l'interaction des niveaux de sensibilité et d'intuition les plus profonds et des démarches les plus conscientes de l'esprit - sont à même :

  • d'offrir au jeune individu un type particulier d'expérience qui, mettant en jeu globalement ses aptitudes intellectuelles, sensibles et créatives, lui est nécessaire pour nourrir, équilibrer et affirmer sa personnalité,
  • de répondre au besoin du jeune citoyen d'enrichir, à travers le sensible, sa relation à l'environnement social et culturel, et de mieux se situer dans un contexte de civilisation où la communication de masse privilégie le recours à la sensation et à l'image,
  • de permettre au futur acteur de l'activité industrielle et économique d'y saisir l'implication esthétique, notamment dans le secteur professionnel où il se prépare à intervenir.


En conséquence, l'éducation artistique et l'enseignement des arts appliqués au lycée professionnel, s'inscrivant dans l'action interdisciplinaire de formation, ont pour objectifs spécifiques :

  • de développer la créativité à travers les processus de découverte, d'expression et de communication propres à l'activité plasticienne,
  • de sensibiliser au fait artistique, à ses manifestations les plus comtemporaines, à ses implications dans l'élaboration du cadre de vie, dans la production artisanale et industrielle de l'objet, dans la communication visuelle et audiovisuelle,
  • de préparer une participation active, éclairée et exigeante, à la vie culturelle de la cité, et à l'approfondissement ultérieur d'une culture artistique personnelle.


En fin d'études au lycée professionnel, l'enseignement artistique dispensé doit rendre l'élève capable :

  • de faire la synthèse des expériences vécues et des connaissances acquises dans le champ des arts plastiques et des arts appliqués en les reliant aux autres champs d'activité et de connaissance inclus dans la formation générale et professionnelle,
  • de les exploiter dans le déroulement de démarches personnelles révélatrices d'une aptitude à se situer par rapport au fait artistique en général et à son implication particulière dans le secteur professionnel dont relève sa spécialité.



II - Méthodes


Dans cette perspective, l'enseignement artistique intègre la double finalité culturelle et professionnelle que le lycée professionnel a pour vocation de dispenser.


Les objectifs spécifiques qui lui sont assignés - de par le caractère global qu'ils revêtent - induisent une action pédagogique où les dimensions culturelle et professionnelle doivent interférer étroitement. De telle sorte que l'apport culturel de l'enseignement artistique vienne enrichir l'apprentissage professionnel qui, lui-même porteur de culture, l'enrichira à son tour.


En ce sens, on participera mieux au développement culturel de l'individu si l'on prend en compte les besoins liés à sa formation professionnelle ainsi que les intérêts, motivations et savoirs y afférant. De même, on contribuera davantage à valoriser le futur professionnel si on l'aide à élargir le champ de son horizon culturel.


Autrement dit, il sera tout aussi nécessaire :

  • de privilégier les thèmes concernant les terrains d'implication artistique les plus proches des secteurs professionnels dont relève la spécialité de l'élève,
  • de toujours relier ces thèmes particuliers à celui, plus général, de la création artistique, elle-même située dans un contexte socio-culturel élargi.


Eu égard à ce qui précède, l'action pédagogique prendra en compte :

  • le niveau d'âge et de maturité de grands élèves ayant besoin, pour s'affirmer, de s'approprier le réel grâce à l'analyse, l'élucidation et la critique, mais aussi d'agir sur le réel et de réaliser eux-mêmes,
  • les ressources de l'interdisciplinarité,
  • les possibilités offertes d'interesser les élèves à l'étude sous l'angle esthétique, des questions traitées ou des projets envisagés en enseignement professionnel.


Le choix des méthodes et des types d'activité s'inspirera des principes suivants :

  • susciter la créativité en tant qu'approche ouverte des situations et des problèmes,
  • créer les conditions propres à induire les opérations individuelles et collectives d'observation, d'analyse-critique, de recherche et de concrétisation des idées, et à favoriser la démarche autonome de l'élève et du groupe,
  • assurer une constante articulation entre reflexion et action,
  • aider l'élève à relativiser aussi bien sa prore production que celle d'autrui,
  • moduler l'enseignement en fonction de la spécialité professionnelle, des conditions matérielles et du facteur-temps, des ressources offertes par l'environnement scolaire et extra-scolaire.



III - Contenus - Première et seconde année


L'enseignement - se fondant sur les acquisitions de la scolarité antérieure - portera sur les trois domaines explorés au cours des années précedentes :

1 - Investigation du visible
2 - Expression plastique et art appliqué
3 - Connaissances des arts


Afin de favoriser chez les grands élèves l'indispensable effort de synthèse, l'effort d'articulation et d'interaction entre ces trois domaines sera plus délibéré encore que précédemment :

  • l'analyse des données fournies par le réel et la reflexion sur leurs potentialités expressives et significatives seront intimement liées à l'expression plastique et à l'art appliqué,
  • les activités d'observation et de production seront enrichies par l'analyse des oeuvres d'art et la reflexion qu'elle sucitera.


Les études et les exercices relevant des trois domaines seront regroupés autour de thèmes, dont le choix tiendra compte de la nature des spécialités et portera sur tel ou tel terrain d'implication artistique, par exemple :

  • dans les sections secondaires:
    • Esthétique industrielle, design de produits
    • Urbanisme - Architecture, signalétique et mobiliers urbains.
    • Architecture intérieure, Equipement mobilier.
    • Vêtement et mode vestimentaire.
    • etc...
  • Dans les sections tertiaires:
    • Communication visuelle et audio-visuelle.
    • Images et espaces de communication (exposition, stand, étalage), image de marque, conditionnement.
    • Aménagement et décor de l'espace hôtelier.etc...

     


    1 - Investigation du visible

    Le visible - toujours considéré comme englobant aussi bien le monde tangible du réel que celui, représenté, de l'image - fera l'objet d'exercices d'observation et de manipulation propres à affiner l'analyse des divers éléments constituant tout ensemble visuel et de leurs relations, ainsi que l'étude des divers phénomènes concernant la perception visuelle.


    L'investigation comprendra non seulement l'exploration des phénomènes, l'analyse de leurs causes et la découverte des lois régissant leur fonctionnement, mais plus encore la mise en relation des faits constatés et de leur résonance affective.
    L'exploration des données fournies par la réalité immédiate, lieu de reflexion et de travail sur les formes, les couleurs, les matières et la lumière, permettra de développer les notions théoriques abordées au cours de la scolarité antérieure.


    Elle concernera plus spécialement l'espace tridimensionnel et portera sur :

    • l'analyse des phénomènes visuels (lumineux, chromatiques, perspectifs) et de leurs interférences :
      • rôle spatial de la lumière,
      • rôle des ombres propres et portées dans la définition du relief et dans l'identification des objets,rôle spatial de la couleur (effet de rétraction ou de dilatation, de rapprochement ou d'éloignement d'un même champ),
      • variations de la couleur en fonction de la lumière et de la distance,
      • rôle des déformations et illusions perspectives dans la perception de l'espace.
    • l'analyse des types d'organisation formelle dans l'environnement naturel et dans celui créé par l'homme :
      • différents types de répartition et de développement,
      • rapports d'articulation, d'imbrication, de pénétration,
      • raccordements, passages et ruptures,
      • circulation de la lumière,
      • rythmes formels, lumineux, chromatiques, leurs relations,
      • relations entre organisation formelle et organisation fonctionnelle.


    La lecture et l'utilisation de l'image donneront lieu à la reprise d'exercices d'analyse et de manipulation permettant :

    • une approche plus théorique, nécessaire à ce niveau même si elle reste modeste, de la communication visuelle et de son fonctionnement :
      • définitions de base (schéma fondamental de la communication, signifiant et signifié, dénotation et connotation, monosémie et polysémie),
      • aperçus sur la structuration du message visuel (relations entre constituants narratifs et constituants plastiques, entre image et texte, figures élémentaires de "rhétorique" visuelle) ;
    • une reflexion sur les rapports entre la réalité et l'image, la réalité et l'oeuvre plastique, la réalité et son interprétation à des fins diverses (expression, information, propagation des idées, promotion des produits...).


    On retiendra de préférence comme objet d'étude les types d'images les plus couramment utilisés dans la vie quotidienne : l'image publicitaire, l'image signalétique, le spot et l'indicatif télévisuels par exemple :

    • mise en relation d'une organisation fonctionnelle et d'une organisation plastique.


    Ils donneront lieu à l'application des notions théoriques fondamentales :

    • sur la composition : différents types de composition, de contrastes; rappel des notions d'équilibre de rythme ;
    • sur la couleur : dominante et tonique; harmonies analogiques contrastées; relation couleur/forme, couleur/espace, couleur/matière : symbolisme et codification.


    On insistera plus particulièrement à ce niveau sur l'organisation tridimensionnelle et la recherche en volume:

    • les rapports plan/volume, lumière/couleur/matière/volume, les rapports pleins/vides ;
    • l'animation par le relief ;
    • la transformation optique d'un volume par la lumière, par la couleur ;
    • l'échelle humaine ;
    • l'animation par le relief


    La reflexion sur l'exploitation intentionnelle des données du visible decoulera de l'investigation ainsiconduite, qu'il s'agisse de la création plastique, de l'élaboration du cadre de vie, de la conception des objets usuels, de la communication visuelle et audiovisuelle, ou encore de l'implication plastiques dans les arts du spectacle.


    L'environnement fournira les exemples qui serviront de support à une observation critique de sujets tel que :

    • les effets de "dramatisation" par l'éclairage,
    • la fonction signalétqiue dela couleur,
    • la valeur d'ambiance des matériaux et ses applications,
    • la symbolique de l'organisation des volumes,

    l'exploitation suggestive des trajets visuels ou des effets perspectifs,etc.



    2 - Expression plastique et art appliqué

    En relation étroite avec ce qui précède et dans le prolongement des acquisitions antérieures, l'expression plastique s'exercera de façon privilégiée sinon exclusive dans l'art appliqué qui, de par sa nature même, constitue un terrain particulièrement favorable :

    • à l'approche concrète des problèmes d'organisation plastique, à la motivation d'élèves acquérant par aileurs un savoir technologique, aux actions interdisciplinaires et au travail en équipe,
    • à la prise de conscience des dimensions esthétique, expressive, symbolique te poétique de l'univers concret et fonctionnel à la construction duquel l'élève sera amené, plus tard, à contribuer.


    Les exercices d'arts appliqués proposeront des recherches mettant en jeu la relation entre plasticité, expressivité et fonction.
    Les problèmes resteront simples, toute complexité relavant de la compétence d'un spécialiste étant à éviter et l'essentiel étant de solliciter la reflexion et l'esprit de méthode. Ils pourront soit être liés directement ou indirectement à la spécialité professionnelle, soit concerner le cadre de vie scolaire ou parascolaire; ils pourront en outre s'inscrire avec profit dans des projets interdisciplinaires.


    Ils induiront des recherches variées d'organisation plastique bidimensionnelle et tridimensionnelle telles que :

    • agencement d'éléments plastiques compte tenu de leur valeur expressive, symbolique, poétique, décorative, signalétique,
    • recherches plastiques sur thème à partir de données puisées dans l'environnement naturel, dans l'environnement construit et manufacturé ou dans le patrimoine artistique passé ou comtemporain,

    organisation de formes, de rapports colorés, de matières, venant en réponse à un problème précisément posé.


    3 - Connaissance des arts

    La connaissance des arts privilégiera les rapports entre les arts et la société.Eu égard au facteur temps, cette partie du programme ne fera pas l'objet d'une étude sytématique, mais pourra selon les cas :

    • venir en prélude, en complément ou en prologement des études entreprises dans les domaines de l'investigation du visble, de l'expression plastique et de l'art appliqué,
    • procurer une information et une documentation servant de support à la reflexion.


    S'appuyant sur les acquis cognitifs et méthodologiques réalisés au cours de la scolarité antérieure, on interessera l'élève à des ensembles choisis dans le temps et dans l'espace pour leur valeur exemplaire, et de telle sorte que soit introduite, notamment par la méthode comparative, une reflexion sur le fait artistique, ses implications dans divers contextes et formes d'activité et de production, son rôle culturel et social.


    L'élève sera amené à s'intéresser plus particulièrement aux productions artistiques les plus comtemporaines des arts appliqués à la créatiuon industrielle et artisanale, au cadre de vie, à la communication visuelle et audiovisuelle en relation avec la création dans le domaine des arts plastiques et d'autres formes d'expression artistique; et à découvrir les filiations et articulations avec les productions des époques antérieures.


    A ce niveau, le moment sera venu de tenter une approche plus large de certaines questions d'ordre plus général, telles que :

    • les diverses fonctions de l'art et formes d'expression artistiques,
    • les rapports entre la recherche en arts plastiques et l'évolution en arts appliqués,
    • les lieux de rencontre avec l'art, l'art dans la vie quotidienne,
    • l'influence des progrès technologiques et scientifiques sur les formes et modes de création artistique, ainsi que sur les moyen de diffusion des oeuvres,
    • les relations entre les différents arts visuels et les arts d'une autre nature.


N.B. : Moyens techniques d'expression et de communication

Dans les études relavant des trois domaines, l'élève sera appelé à concrétiser ses constats, ses analyses, ses recherches et ses projets à l'aide de moyens techniques variés : moyens d'expression traditionnels (croquis, dessins, pochades, maquettes), mais aussi, et autant que possible, manipulation et montage d'éléments préexistants (objets, matériaux, documents de toutes sortes), photographie, photocopie, vidéo, informatique, etc.


Documentation

L'élève sera invité à constituer et à utiliser convenablement une documentation personnelle, et entraîné aux différentes méthodes et techniques d'investigation, de classement et de mise en forme.

 

formations et instructions officielles
 
travaux d'élèves
 
 
actualités artistiques
 
 
ressources
 
profs
 
 
liens
 
 
forum
 
banque d'images