édito
 

COMPTE RENDU DU STAGE "DEVENIR ENSEIGNANT EN ARTS APPLIQUES"

le 14 OCTOBRE 2004 au CCDP de Mérignac

 

Ce stage a été mis en place pour tenter de pallier au manque de formation et d'information des enseignants vacataires et contractuels repérés sur l'Académie par monsieur Michel Piana IEN ET. Nombre d'entre eux sont dans un grand désarroi. Après avoir débattu du fait qu'un tel stage pouvait paraître cautionner l'existence de tels statuts, il ne nous a pas paru envisageable de laisser ces collègues dans cet isolement.

Notre objectif a donc été de donner aux stagiaires les outils référentiels, pédagogiques et didactiques essentiels, ce qui était une véritable gageure en une journée de travail. Du temps a été toutefois consacré, tout au long de la journée, pour débattre des difficultés et préoccupations des stagiaires.

Nous ne pouvons que déplorer le nombre important d'absents face à l'intêret que représente une telle journée pour des enseignants qui vivent souvent leur première expérience d'enseignement sans aucuns repères. La mise en place de ces journées de formation représente un investissement important de la part du service de la formation continue du Rectorat et de la part des formateurs. Il faut le respecter. Un absentéïsme trop fort aux stages de formation continue pourrait conduire à leur supression ...

Nous ne développerons pas ici le contenu du stage. En voici le programme. Un dossier récupitulatif a été remis à tous les participants.

  • textes officiels
    • le B.O.
    • mission du prof
    • programmes et référentiels
    • les quatre domaines des A.A.
  • méthodologie et construction de cours
    • didactique
    • exemple de séances et de séquences de formation
  • le CCF en Arts Appliqués
  • présentation des concours de recrutement des personnels enseignants

Toutes les présentations faites autour de ces différents thèmes (présentation et décryptage de textes, de grilles et tableaux, présentation de travaux d'élèves) tendaient à un objectif commun, permettre aux stagiaires de trouver leurs marques dans l'exercice de leur fonction d'enseignant.

  • en prenant connaissance des instructions et recommandations officielles,
  • en comprenant :
    • comment se les approprier pour structurer leur enseignement,
    • comment construire une progression qui puisse lui donner du sens,
    • comment acquérir une méthodologie adaptée pour construire des séances et séquences d'enseignement,
    • comment construire les évaluations de CCF et les intégrer à la progression,
    • comment comprendre la place de l'enseignant d'arts appliqués et la vivre pleinement,
    • comment valoriser les productions des élèves en lycée professionnel.

     

Un travail important reste à faire aux stagiaires pour assimiler toutes ces documents et les utiliser avec sérénité dans leur quotidien d'enseignant. On ne peut pas prétendre remplacer une année de formation IUFM et des années d'expérience par une journée de travail.

Après l'intervention passionnée et passionnante de Patrick Pion, qui a présenté de nombreux travaux d'élèves, nous avons conclu par une information très rapide sur la réglementation des concours de recrutement. Nous insistons sur le fait qu'il est indispensable que les enseignants vacataires et contractuels s'y présentent. Une information très détaillée a été mise en ligne sur le site ArtZappli de l'Académie de Bordeaux à l'adresse : http://www.ac-bordeaux.fr/Pedagogie/ArtsAppli/concours2005.htm

Attention : le serveur académique d'inscription SIAC ferme le 8 novembre 2004 à 17 heures !

Nous avons été heureux de voir que malgré le rythme soutenu imposé aux stagiaires, le stage soit resté intense jusqu'au bout. Les participants ont exprimé avoir enfin obtenu des réponses à certaines questions, des informations qui les feront progresser plus rapidement, un éclairage différent sur la construction d'un cours et les attentes possibles de la part des élèves, une motivation nouvelle face à leur pratique quotidienne, une écoute et une possibilité de contacts pour sortir de leur solitude. Nous les remercions des avis et remarques qu'ils ont émis en fin de stage. Ils ont été nombreux à souhaiter un (d') autre(s) stage(s) pour développer les différents thèmes abordés trop rapidement pendant la journée. Il est sûr que ce serait utile et que nous essayerons de le mettre en place, si cela est possible.

Ce stage nous a fait réagir pour constater que nous n'avons pas assez souvent l'occasion de nous rencontrer et d'échanger. Le site ArtZappli : http://www.ac-bordeaux.fr/Pedagogie/ArtsAppli/ et la liste de diffusion arts appliqués : artzappli@ac-bordeaux.fr, (adresse à laquelle vous pouvez envoyer un message ou une information à l'ensemble des collègues d'arts appliqués après aval du médiateur) ont été conçus pour favoriser informations, échanges et concertations. Utilisez-le.

Pour conclure, nous n'insisterons jamais assez sur le fait que de telles opérations "coup de poing" ne peuvent être mises en place et porter leurs fruits qu'avec l'engagement sincère des enseignants mais également le soutien de tous les partenaires de l'Education Nationale, quelles que soient leur position hiérarchique et qu'elles ne peuvent qu'être encouragées. Chacun doit être intimement convaincu que ces moments d'échanges sont fondamentaux et garants de l'évolution, de la sérénité et de la motivation des enseignants, particulièrement dans notre domaine en perpétuelle mutation : le design.

N'hésitez pas à nous contacter pour nous demander des informations ou nous faire part de vos réactions.

Dominique MASSABUAU, PLP2 arts appliqués (Bordeaux), aide à l'inspection

Françoise GOIRAND, PLP2 arts appliqués (Bordeaux), aide à l'inspection

sous l'autorité de

Michel PIANA, IEN.ET arts appliqués (académies de Bordeaux et Poitiers)

 

 

formations et instructions officielles
 
travaux d'élèves
 
 
actualités artistiques
 
 
ressources
 
profs
 
 
liens
 
 
forum
 
banque d'images