L’OZONE ATMOSPHÉRIQUE

ET SON IMPORTANCE


 

Lle document 6 nous donne une autre représentation de la répartition de l'ozone dans l'atmosphère. Nous remarquons que l’ozone est présente à toutes les altitudes mais de façon plus concentrée au niveau stratosphérique et troposphérique.

Suivant sa localisation elle est soit indispensable soit considérée comme une molécule indésirable, polluante.

Document N° 6 : La répartition de l’ozone en fonction de l’altitude ( tiré du site Météo et Enseignement)

 

 

 

 

L’OZONE TROPOSPHERIQUE :MOLÉCULE POLLUANTE

L'exemple de Bordeaux (mais de la plupart des autres grandes agglomérations françaises) montre que l'ozone est l'un des principaux polluants de l'air des villes.

Comment est formée cette molécule au niveau de la basse atmosphère ?

L’ozone troposphérique provient à 10 % d’échanges avec l’ozone stratosphérique mais surtout à 90% par réaction photochimique avec des composés carbonés ou nitriques. En effet, c'est là que s'accumulent des polluants tels que le monoxyde d'azote (NO) qui peut lui aussi réagir avec des radicaux peroxydes pour former du dioxyde d'azote (NO2).

Dans la troposphère il existe à l’état naturel un équilibre photostationnaire entre l’ozone et les oxydes d’azote : c'est l'équilibre photostationnaire que l'on décrit par les réactions suivantes:

 

Cet équilibre va être perturbé par les radicaux péroxydes, issus de l’oxydation des composés organiques qui vont réagir avec les oxydes d’azote et ainsi entraîner une accumulation d’ozone dans la troposphère

 

 

Comme on peut le voir avec le document 7 cette réaction de synthèse d’ozone troposphérique est consécutive à une pollution d’une autre nature et ne peut se réaliser que le jour car elle nécessite de l’énergie lumineuse.

 

Document n°7 : corrélation pics d’O3 et dégradation de NO2

( Site Météo et Enseignement)

De plus on a remarqué une corrélation entre des pics d’ozone stratosphérique et surtout troposphérique et des pics d’hydrocarbures comme l’éthane C2H6 produit par l’homme. En effet ils interviennent dans de nombreuses réactions qui favorisent l’accumulation de l’O3 et aussi la production de NO2 et donc de radicaux O pouvant à leur tour interagir avec le dioxygène de l’air.

 

Action de l’éthane :

 

  • Si NO agit avec C2H5O2 il ne pourra pas réagir avec O3 (voir réactions ci-dessus), donc ce dernier aura tendance à s’accumuler .
  • La réaction produit plus de NO2 , cela va favoriser la réaction de production de radicaux O ainsi ,il y aura donc synthèse de plus de O3 selon les premières réactions décrites. Tous ces mécanismes sont à l'oeuvre dans les cas de pollutions par l'ozone dans les grandes villes.