Recherche  

Zone privée

Authentification

Les bonnes nouvelles 2020 au collège Daniel Argote

Quand Monsieur Meslin du journal Sud Ouest m’a contacté pour que je lui fasse le récit des bonnes nouvelles 2020 au sein de notre établissement scolaire, j’ai tout d’abord cru à un trait d’humour, comme s’il avait par inadvertance mélangé les fêtes de fin d’année et les poissons d’avril.

Bonnes nouvelles… alors que nous avons tous, enseignants, élèves, de parents, responsables traversé un épisode anxiogène unique avec cette pandémie.

Une fois l’effet de surprise dissipé, la question apparait pourtant moins saugrenue.

Et si, après tout, en cette fin d’année 2020 il ne fallait retenir que les fleurs qui avaient réussi l’incroyable de défi d’éclore, de déployer leurs pétales à travers la grisaille et du givre pour éclore, à l’image des perce-neige de nos Pyrénées aux pétales immaculées?

La réussite, la réussite de tous, c’est ce dont nous sommes le plus fier à Argote !

Une réussite qui s’exprime par des chiffres, des taux de réussite très satisfaisants aux examens, 95% pour le DNB, 27 admis au Certificat de formation générale, examens pour lesquels nous retiendrons aussi les conditions particulières d’attribution cette année.

Les fleurs dans la grisaille… Ce sont avant tout des visages

Des visages d’élèves

Ceux des élèves de la SEGPA que je tiens à féliciter d’avoir participé massivement aux classes virtuelles proposées par leurs enseignants, durant le confinement, et dont les troisième ont tous été orienté avec succès.

Ceux des élèves de l’Ulis qui sont parvenus à trouver leur voie.

Ceux des 64% de mentions bien et très bien au DNB auxquels nous souhaitons une belle réussite dans les études lycéennes et supérieures, en remerciant tout particulièrement à Wesley Maud et Léna qui sont venus présenter les exigences de la seconde à notre nouvelle promotion d’élèves actuels de troisième. Je tiens à exprimer une grande fierté vis-à-vis des équipes enseignantes du collège Daniel Argote qui ont déployé leur énergie et faire preuve résilience et d’adaptation afin de conserver le lien avec les élèves et leurs familles et préserver les apprentissages dans cette période difficile et unique. Parce que les hussards noirs de la République, porteurs de valeurs éducatives sont toujours là et répondent présent, et parviennent à tirer le meilleur de leurs élèves, à remporter des victoires sur certains déterminismes sociaux qui auraient conduire certains élèves vers un arrêt de scolarité ou des filières courtes.

Je suis fier de cet esprit Argote, de ce climat scolaire apaisé fruit d’années de travail faire réussir tous les publics, au-delà des questions de communauté, de handicap, de croyances, c’est cela la mission de l’école de la république dans une société qui aurait tendance à dresser des murs entre les citoyens ou à pré-déterminer les parcours en fonction de l’origine ou du milieu social. Cette réussite, nous la devons au travail des enseignants et des équipes vie scolaire qui ont su créer au fil des années un climat scolaire serein propice aux apprentissages, par leur abnégation, leur engagement pédagogique et les liens tissés avec les familles. L'atelier Tremplin qui vise à travailler la motivation des élèves est l’un des symboles de cette implication, comme l’Atelier d’écriture qui associe créativité, culture et utilisation des nouvelles technologies avec entre autre la création d’un musée virtuel exposant des productions variées des élèves ou le projet d’accompagnement commun 6ème générale 6ème Segpa autour des compétences fondamentales et d’échanges avec une classe polynésienne.


Les expérimentations numériques et pédagogiques innovantes menées ces dernières années au collège Daniel Argote :tablettes avec applications pédagogiques dédiées, expérimentation pédagogique du téléphone portable, blogs enseignants… ont pu apparaître comme des facteurs facilitants dans cette épreuve à laquelle nul n’était réellement préparé. Ces innovations pédagogiques qui nous ont valu il y a trois ans la visite de la Ministre de l’Education Nationale n’étaient pas de la poudre aux yeux mais s’inscrivent dans une démarche de recherche de la réussite des élèves. Notre partenariat de Lieu d’éducation associé à la Recherche en partenariat avec le laboratoire EFTS de l’Université de Toulouse s’est poursuivi, avec des séminaires en visio-conférences.

Un maître mot en sommes : l’adaptation pour maintenir le dynamisme pédagogique et culturel.

La pièce de l’Atelier Théâtre est disponible en version audio sur le site du collège, c'est une bonne façon de contrer le covid qui nous met des et ses bâtons dans les roues !La classe bilangue espagnol a mis en ligne une visite en espagnol de notre musée virtuel avec l’application SeeSaw. Des ateliers de théâtre ont été proposés aux classes de troisième pour la préparation de l'oral brevet, par Caroline Kircher. Cette rentrée, l'assistante d'anglais nous vient d'Inde! C'est très enrichissant pour nos élèves.

L’année 2020 a aussi été une année de solidarité avec notamment l’action de collecte de jouets pour la Croix rouge à Noël par l'infirmière et les élèves du CVC, une collecte de matériel scolaire usagé en plastique pour l'association Présédys pour permettre le don de scanners à étudiants dyslexiques organisée par les éco-délégués dont ceux de l'IME. Nous avons mené une campagne contre le harcèlement. Sur le plan sportif, nous pouvons évoquer la très belle intervention de Jérôme Daret, entraîneur de l’équipe de France de rugby à 7, pour la labellisation Génération 2024 qui inscrit notre établissement et sa section sportive football le cadre du projet olympique 2024. Autres beaux moments, les sorties de découverte du ski à La Pierre St Martin qui ont fait briller les yeux de certains élèves qui n’avaient jamais pratiqué cette activité.

Pour résumer, s’il y a eu beaucoup de neige en 2020, nous pouvons aussi retenir que de nombreuses fleur perce-neige sont parvenues à éclore au collège Daniel Argote.

Vincent DUFAU, Principal