Recherche  

Zone privée

Authentification

Sortie en vallée d'Ossau avec les 5e : effets de l'érosion sur les paysages

Premier arrêt : sortie de Gan, direction Rébénacq

 

Un premier arrêt à la sortie de Gan nous permet d’observer des dépôts sédimentaires datant de 100 millions d’années. Les strates alternées de marnes et de calcaires, déposées au fond de l’océan alors que les plaques ibérique et eurasienne étaient séparées, sont ici visibles à l’affleurement. Elles sont érodées de manière différenciée, les marnes sont creusées par l’eau alors que les couches de calcaire font saillies : on en déduit que la nature des roches influence l’érosion.

Vers le haut

Deuxième arrêt : entrée du village de Castet

 

Le deuxième arrêt, à l’entrée du village de Castet nous permet d’observer un affleurement datant de la même époque mais déposé dans une mer chaude et peu profonde comme en atteste la présence de fossiles de rudistes (mollusques bivalves disparus), coraux et spicule d’oursin. L’érosion est ici visible sous forme de fissures dans lesquelles l’eau s’infiltre. Celle-ci réagit avec le dioxyde de carbone produit par les racines des plantes pour donner un acide qui va dissoudre peu à peu le calcaire : les fissures s’élargissent.

Les fossiles de l'affleurement de Castet

Coraux
Rudistes
Spicule d'oursin

Troisième arrêt : sortie du village de Castet

éboulis vu de Bilhères en Ossau

 

A la sortie de Castet, l’observation d’un éboulis nous permet d’expliquer l’effet des alternances de gel-dégel sur la falaise. Les éléments sont ensuite transportés par l’eau comme on peut le voir au bord du gave.

Bord du gave

 

Au bord du gave, les galets sont déposés au gré du courant avec un granoclassement observable : les sables les plus fins vers la berge et les galets les plus gros côté gave ; les blocs restant eux au milieu du gave. les galets résultent du frottement des rochers  issus d’éboulements qui se sont arrondis. A cet arrêt on se rend compte que les paysages sont constamment modifiés y compris sur des périodes très courtes.

Quatrième arrêt : route du col de Marie Blanque

moraine
vallée en "V"
vallée en "U"

 

Enfin, depuis la route conduisant au plateau du Bénou on peut observer des vallées fluviatiles dites en “V” ou glaciaire dite en “U”(la vallée d’Ossau). L’effet de l’érosion par le glacier datant de l’ère quaternaire est visible en bord de route : on peut y voir une moraine dans laquelle se mélangent terre et fragments rocheux de toutes tailles, non classés (contrairement aux dépôts observés au bord du gave). Ces fragments se sont déposés lors du passage du glacier puis sont restés en place lors de la fonte.