Recherche  

Pourquoi ?

 

On constate chez les étudiants de BTS des lacunes en orthographe qui sont de plus en plus préjudiciables dans le monde professionnel ; par ailleurs, les professeurs remarquent que ces étudiants sont moins réceptifs à l’apprentissage « scolaire » et traditionnel.

Le projet Voltaire et le module d’entraînement  semblent donc une formation très appropriée aux étudiants de BTS car elle leur redonne confiance en dédramatisant l’apprentissage des règles oubliées et en travaillant sur un écran, support qui leur est familier et qui sera incontournable dans le monde de l’entreprise.

Cela devrait favoriser leur insertion professionnelle et leurs poursuites d’études supérieures.

Le projet s’élargit aussi cette année à une grande partie des élèves de seconde (9 classes concernées + un groupe en AP), de façon expérimentale afin que les élèves prennent conscience de leurs lacunes et de l’importance de l’orthographe dès leur entrée au lycée.

Cette action s’inscrit dans l’objectif n°3 de l’Axe 1 du Projet d’établissement « faire de la maîtrise de la langue française et des codes usuels de communication le pivot central de l’ensemble des disciplines et des parcours. »

Les licences d’entraînement Projet Voltaire continuent également d’être proposées aux élèves désireux de préparer le concours d’entrée à l’IEP de Bordeaux, les fautes d’orthographe étant fortement pénalisées dans certaines épreuves.