Recherche  

Zone privée

Authentification

ITALIEN: Projet eTwinning

Le projet sur la plateforme européenne eTwinning
sur le thème des fêtes de fin d'année
en France et en Italie est lancé!

Les élèves de 5èmes étudiant l'italien échangent
textes, photos et vidéos qu'ils produisent dans les deux langues
avec leurs correspondants
afin de découvrir comment l'on célèbre
Noël, le jour de l'an et l' épiphanie
dans nos deux pays!
L'occasion de déguster les spécialités!

Buone feste e auguri !

Le Pandoro dégusté en classe.

Visite du recteur au collège

Le 5 décembre 2017, Olivier Dugrip, recteur de l'académie de Bordeaux, était en visite au collège Pablo Neruda à Bègles dans le cadre de la mise en place du dispositif « Devoirs faits ».

Cliquez sur le titre pour accéder à l'article complet.

Diplôme National du Brevet

Vous trouverez en cliquant sur lien ci-dessous toutes les nouvelles modalités concernant l'acquisition du diplôme National du Brevet.

Tout savoir sur le DNB

Toutes les infos sur les actions et fonctions du Psychologue de l'Education nationale

En cliquant sur le titre vous pourrez télécharger le document précisant toutes les actions menées par M. Gleyroux, psychologue de l'Education nationale, au sein du collège Pablo Neruda.

Quelques liens


E-SIDOC le portail documentaire du CDI

Le site EPS

Vers le haut

L'ENT de l'établissement

La connexion Pronote est en service.

4°5: Au musée d'Aquitaine.

Dans le cadre de notre projet sur le sucre, nous sommes allés au Musée d’Aquitaine à Bordeaux pour y découvrir des objets liés à notre thème.

Cette visite nous a permis de compléter et de préciser certaines connaissances travaillées en cours.

Le fait de voir des pains de sucre, des moules à sucre, les maquettes d’une plantation sucrière et de bateaux apporte une autre dimension,  rend plus concret les éléments du projet vus en classe.

Le musée est un lieu où s’exprime la beauté à travers l’art (les tableaux, les couleurs, les objets comme les maquettes de bateau et les masques). C’est un endroit calme d’autant plus que nous avons eu le musée presque uniquement pour nous (il est fermé au public le lundi).

C’est un « geyser culturel », « la machine à remonter le temps que l’on n’a pas inventée ».

Nous avons apprécié d’avoir un guide aussi gentil qui nous a très bien expliqué les salles visitées et qui nous a offert un sucre d’orge en partant. Nous nous sommes rendus compte que le musée est un lieu vivant, ouvert à tous et pas seulement aux personnes riches et intelligentes. Il permet d’apprendre et de découvrir de nombreuses choses."

COllège au cinéma

Mardi 21 novembre,  les classes de troisième du collège, et  une classe de quatrième, se sont rendues au cinéma Le Festival de Bègles, pour leur premier film "Collège au cinéma" de l'année... Pour les troisièmes, ce film pourra trouver sa place pour préparer un oral du brevet sur le street art, thème qui sera travaillé dans plusieurs matières.
L'histoire : Chérif, 15 ans, est un adolescent rebelle et solitaire. Dépassée, sa mère décide de le placer chez son oncle et sa tante à Strasbourg, où il doit reprendre son CAP maçonnerie. C’est sa dernière chance. Très vite, dans cette nouvelle vie, Chérif étouffe. Mais toutes les nuits, des graffeurs œuvrent sur les murs de la ville. Un nouveau monde s’offre à lui ...

Qu'en ont pensé les élèves de 3e 3 ? Quelques extraits de leurs critiques...

Le personnage du film découvre le monde du graff, le spectateur aussi, ce qui est captivant ! Par exemple, la première fois que Chérif assiste à une scène de graff, on peut voir plusieurs plans sur le personnage avec ses réactions, qui alternent avec des plans sur le mur où le graff est mis  en valeur comme par un projecteur. Ce qui est intéressant, c'est qu'au début, c'est un simple mur blanc sur lequel un mot au lettrage spectaculaire apparaît. Autre exemple, au moment où Chérif découvre la cachette de Vandal, il découvre de nombreux graffs majestueux, géants, avec beaucoup de couleurs et qui sont très beaux à voir. On peut constater que Vandal a vraiment beaucoup de talent. (Nina)

Le film est trop sombre, trop désespéré. En effet, la plupart des scènes se passent la nuit, ce qui donne une sensation de tristesse, tout au long du film. Même dans la maison de l'oncle de Chérif, il n'y a pas de lumière, l'oncle est très autoritaire, ce qui "plombe" l'ambiance. Les seules scènes où il y a de la lumière, c'est quand Chérif est à son école, mais toutes les autres personnes sont alors éteintes, font la tête, et on dirait qu'ils lui veulent du mal. Je pensais que sa copine allait être une lueur d'espoir, mais au final, elle n'est pas souriante. (Jeanne)

Le film est très contemporain et reflète bien ce qu'est la jeunesse d'aujourd'hui : par exemple, les vêtements et les marques que portent Chérif, son langage, parfois familier, ses relations compliquées avec ses parents... Le film nous parle vraiment des adolescents d'aujourd'hui. (Graziella)

La fin du film laisse le spectateur insatisfait. En effet, on voit Chérif faire un graffiti sur un mur, la nuit. Il écrit le mot "Vandal", Vandal étant dans le coma à l'hôpital pour un long moment. On comprend alors que Chérif prend la relève... mais le film s'arrête trop tôt, on peut pas comprendre pourquoi il fait cela, et on ne sait pas ce que deviendra Chérif dans l'avenir, alors qu'il vient de se disputer avec son père au sujet de son stage en maçonnerie. (Mathieu)

Sortie Parc de Majolan-Blanquefort

Cette année 2017-2018, pour la 4ème session, le projet paysage intitulé "Paysages entre cour et jardin" concerne les classes de 4°4 et UPE2A. Il est piloté par Mmes MARRON et SALMON, professeures du collège avec l'appui du centre d'architecture Arc en rêve. La mairie de Bègles, la DRAC et le Conseil Départemental apportent leur soutien financier.

L'un des objectifs est de sensibiliser les élèves à l'aménagement de l'espace:

Comment compartimenter un espace paysager, le mettre en scène, travailler sur ses limites cour-jardin, cadrer les points de vue?

Le support de cette expérience architecturale et paysagère sera le jardi crée par les élèves pendant l'année 2016-2017 dans le cadre du projet "Jardins du monde".

Les élèves ont profité d'un soleil radieux pour leur première sortie qui avait pour cadre le parc Majolan de Blanquefort.

Ils ont beaucoup apprécié ce lieu à la fois romantique et baroque avec ses paysages vallonnés et ses chemins sinueux, son lac artificiel entouré de grottes rococo qui abrite de nombreuses espèces animales (canards, grues, ragondins...).

A.S. HANDBALL

A tous les handballeurs, cliquez sur le titre pour obtenir la programmation des compétitions pour la saison 2017/2018. Vous pouvez noter dans vos agendas également la journée de Handball sur herbe le mercredi 13 juin 2018.
Lors des journées de compétition seuls les entraînements du vendredi sont maintenus. 
​Sportez-vous bien !