Collège Jean Moulin, Le Bouscat
Recherche  

Zone privée

Authentification

Voyage à Friesenheimen des 4ème

Les élèves de quatrième du collège Jean Moulin accompagnés de Mmes Kirschnick & Etchepare, enseignantes d'Allemand et d'Arts plastiques sont bien arrivés à Friesenheimen en Allemagne. Le voyage s'est très bien passé et le goûter d'accueil préparé par les correspondants allemands était délicieux. Les élèves, bien installés dans leurs familles d'accueil vont pouvoir profiter dans de très bonnes conditions des activités scolaires, culturelles et sportives aménagées pour eux pendant cette semaine du 8 au 12 avril 2019.

Récit de voyage...

Le voyage à Freiburg-im-Breisgau s'est passé de façon idéale : tout le monde a bien profité de la ville et de ses environs, et découvert de nombreux aspects de la vie en Allemagne...

Pour avoir une idée du déroulement du séjour, lisez le "Journal de bord de Julie" (4ème C) :

 

                      Mon voyage en Allemagne

 

Lundi, 20 heures 20, le bus démarre, et c'est parti pour douze heures de route, sans compter les pauses ! La nuit tombe et la fatigue s'installe. Les heures passent, tout le monde dort jusqu'au matin...

Mardi, 7 heures : tout le monde est réveillé, et c'est l'heure du petit-déjeuner sur une aire d'autoroute. C'est frugal...

La route continue, et enfin nous arrivons à Freiburg : il est 10 heures 30. Nous faisons une petite pause dans un parc très charmant, puis nous allons dans un restaurant de la vieille ville, où nous prenons le déjeuner.

L'après-midi, nous avons une "éco-visite". Je trouve cela ennuyeux, ça ne me plaît pas trop... Il faut dire que nous sommes un peu fatigués par le voyage.

A 18 heures, arrivée à l'auberge de jeunesse. A peine avons-nous le temps de poser nos bagages que nous devons aller dîner. Le repas n'est pas très typique, mais il est très bon quand même.

Mercredi, debout à 7 heures. Nous partons à 8 heures 15, pour visiter un atelier de souffleurs de verre. C'est très joli et très intéressant. Puis nous visitons un musée de plein air : quatre fermes très grandes qui datent du XVIIIème siècle. Le pique-nique de midi se fait dans l'une de ces fermes ; j'ai l'impression d'être une fermière du siècle dernier !

L'après-midi, nous montons voir une cascade, la plus grande d'Allemagne. La montée est rude, le chemin est verglacé, ça glisse !

Nous achetons quelques souvenirs, et à 16 heures, nous avons rendez-vous au Musée de la Forêt Noire, qui nous montre des automates, toutes sortes de mécanismes, et les fameuses horloges à coucou typiques de la Forêt Noire. Nous découvrons toutes sortes d'horloges, très sympa !

Nous rentrons à l'auberge par la route du Glottertal, très enneigée. Repas et coucher à 21 heures.

Jeudi, 7 heures 30 : petit-déjeuner, et en route pour la vieille ville de Freiburg. La visite est faite par un guide super ! Des explications au top ! Le temps de rejoindre le deuxième groupe (nous étions séparés pour la visite...), et les profs nous laissent une petite heure de temps libre : Léa, Hanna, Morgane, Laura et moi buvons un "Starbucks coffee", achetons des Butterbrezel, et nous montons sur une esplanade où nous avons une vue superbe sur toute la vieille ville !

Nous déjeunons au milieu du marché, en face de la cathédrale, et c'est parti pour le rallye, avec un questionnaire sur la ville. C'est très drôle d'interroger les gens dans la rue !! Mon équipe arrivera troisième !

A la fin du rallye, nous bénéficions d'un autre temps libre, très long. Nous achetons des bonbons dans un énorme magasin (Migros).

La journée s'achève... On s'apprête à partir quand Léa a l'idée de mettre son canard en plastique (qu'elle vient d'acheter) dans un des petits canaux qui parcourent la ville. C'est très drôle !

Le soir, nous sommes tristes de devoir repartir le lendemain... Nous essayons de sortir de nos chambres vers 23 heures pour retrouver nos amies, mais nous nous faisons surprendre dans le couloir à deux reprises par les professeurs. C'est vraiment trop marrant !

Le lendemain, nous partons tôt, vraiment tristes, et en route ! Nous faisons quelques pauses avant d'arriver au collège où nos parents nous attendent.

Voilà, ce voyage s'achève... C'était trop bien !!!

Merci à nos trois professeurs !

                                                                                             Julie K. 4ème C

Vous pourrez bientôt cliquer sur un lien permettant d'accéder au diaporama qui illustre en détail ce récit de voyage ...

 

Le Voyage à Freiburg im Breisgau

Du 1er au 5 avril, les germanistes des classes bi-langues en 5ème, et ceux de 4ème et 3ème (LV2) participeront à un voyage de découverte à Freiburg im Breisgau et ses environs.

Une belle occasion d'entendre parler allemand au quotidien,  de communiquer, de goûter des saveurs nouvelles et de respirer un autre air...

Logés dans une superbe auberge de jeunesse internationale, les élèves profiteront d'un programme alléchant, de quoi rapporter beaucoup de souvenirs...et sûrement l'envie d'y retourner !

L'allemand au Collège Jean Moulin

Le collège propose l'apprentissage de l'allemand à partir de la 6ème, dans le cadre des classes bilangues (anglais et allemand ) et en 5ème comme seconde langue vivante.

Dans la rubrique "classes bi-langues"  se trouve un descriptif du dispositif, des informations et une FAQ pour vous aider à faire vos choix.....

Deutsch ist nicht so kompliziert !

 

Vous pouvez vous renseigner plus amplement sur les relations franco-allemandes et découvrir la langue allemande sous un angle inédit sur le site suivant

www.france-allemagne.fr/Videos-Mettez-l-allemand-dans,5126.html

Pourquoi choisir l'allemand comme LV2 en 4ème ?

Votre enfant va entrer en classe de 5ème : c’est le moment de choisir une
seconde langue vivante. Le collège Jean Moulin offre deux possibilités : l’allemand et l’espagnol.
Prenez le temps de réfléchir aux nombreux avantages que procure l’apprentissage de l’allemand !

Apprendre l’allemand au collège, c’est


-    Travailler souvent en petits groupes
-    Etre rapidement capable de communiquer dans les situations du quotidien
-    Découvrir la culture de l’Allemagne, la Suisse, l’Autriche…
-    Préparer son avenir professionnel en se dotant d’un atout supplémentaire.

L’allemand : une langue pour l’avenir


L’anglais et l’allemand sont des langues voisines ; leur apprentissage au collège permet une réflexion très enrichissante sur les similitudes phonologiques, grammaticales et lexicales.

Tout le monde le sait, l’anglais est indispensable. Mais l’allemand est la langue maternelle la plus employée dans l’Union Européenne : 100  millions d’ Européens parlent allemand, soit 1 sur 5 !


N’oublions pas que l’Allemagne est le premier partenaire économique de la France : plus de 2300 entreprises françaises sont installées en Allemagne et 700 entreprises en Aquitaine travaillent avec l’Allemagne. Douze millions de touristes allemands viennent chaque année en France : l’Aquitaine est une de leurs destinations préférées.

A diplôme égal, c’est souvent la maîtrise de l’allemand qui fait la différence. La connaissance de l’allemand est un atout majeur dans un CV !


Un apprentissage progressif et diversifié


Les méthodes d’enseignement, basées sur le CECRL (Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues), facilitent la progression centrée sur la communication.


Aucune autre langue ne bénéficie d’autant d’aides ou de subventions pour les stages linguistiques ou culturels : Office Franco-Allemand pour la Jeunesse (OFAJ),  Institut Goethe, Comités de jumelage (plus de 2000 villes en France sont jumelées avec l’Allemagne, dont Le Bouscat avec la ville d' Arnstadt, en Thuringe…)


    Au lycée, les élèves pourront postuler pour les sections européennes ou les sections internationales (avec option internationale au Baccalauréat). A Pessac par exemple, le lycée Pape Clément offre la structure « Abibac », un Baccalauréat reconnu en France et en Allemagne. 

Les bourses d’étude, les stages en entreprises, les cursus franco-allemands sont nombreux….

Alors, choisir l’allemand en LV2, pourquoi pas ?



La Direction du collège et les professeurs d’allemand se tiennent à la disposition des parents pour toute information complémentaire.

Collège Jean Moulin, 1 rue Ali Chekkal, LE BOUSCAT         Tel. 05.56.08.90.28.






Les questions que l’on se pose fréquemment :




«  La charge de travail n’est-elle pas trop importante ? »                                            
L’entrée en Cinquième est un temps fort de la scolarité : les enfants doivent  acquérir de nouveaux rythmes et gagner en autonomie. Certes, l’apprentissage d’une nouvelle langue vivante demande des efforts. Mais c’est aussi l’occasion de découvrir un pays, des pratiques culturelles différentes…
C’est aussi l’occasion de « booster » sa moyenne : rien de plus facile que d’avoir de très bonnes notes, en prenant dès le début de bonnes habitudes de travail !



                                              


« Ce n’est pas trop dur, l’allemand ? »
Contrairement à ce qu’on entend souvent, l’allemand est une langue dont la structure répond à des règles simples et peu nombreuses. De plus, l’allemand se prononce comme il s’écrit.

Une chose est certaine : il n’existe pas de langue facile. Si la syntaxe allemande peut sembler parfois déroutante, la prononciation anglaise est redoutable, et les conjugaisons espagnoles particulièrement ardues. Dans tous les cas, il n’y a pas d’apprentissage sans efforts !  





« Pourquoi apprendre l’allemand,
 alors que l’Aquitaine est si près de l’Espagne ? »



A cause de cette proximité géographique, il est tentant  de vouloir apprendre l’espagnol (langue romane), et de bénéficier de sa parenté avec la langue française.
Cependant, il n’est pas inutile de pratiquer aussi une langue moins « proche », à une époque où la mobilité professionnelle semble inéluctable.
Nos enfants vivent actuellement en Aquitaine ; où travailleront-ils dans quelques années ?




Mettez l’allemand dans votre jeu, c’est un passeport pour l’avenir !