Recherche  

Zone privée

Authentification

Une journée au Moyen-Age

Les classes de 5ème achèveront leur cycle de sorties avec une journée passée au nord du département le lundi 10 avril 2017. Au programme, visite du chateau de Bonaguil, pique-nique sur la place centrale de la bastide de Montflanquin et visite du musée des Bastides. Si le temps le permet une lecture de paysage sera faite de la table d'orientation du village.

 

Pour en savoir plus: la plaquette du chateau de bonaguil et le dossier pédagogique sur les bastides

Festival du film paysan

« Bovines ou la vraie vie des vaches » a été projeté au cinéma Le Margot de Nérac le vendredi 17/03/17 aux élèves de 5è2 et 5è3 dans le cadre du Parcours culturel et du festival du film Paysan organisé par Ecrans 47 et le Cinéma Le montreurs d’Images d’Agen.

Ce documentaire sans musique ni voix off propose des plans fixes soignés comme des tableaux et un scénario où la place de l’imaginaire est importante tout en (re)découvrant le quotidien des ruminants. Le temps est à l’échelle de la vie animale, paisible et calme.

Suite à la projection, l’équipe du cinéma Le Margot a proposé une intervention où l’analyse du film a conduit les élèves à se questionner sur l’image, sur le ressenti, sur les choix du réalisateur Emmanuel Gras.

 

En savoir plus sur la programmation du cinéma Le Margot: www.nerac.fr/culture/cinema

Conférence de l'Association nationale des anciens combattants de la Résistance (ANACR)

Mercredi matin, les élèves de 3ème du collège La Plaine de Lavardac ont reçu la visite de deux résistants et rescapés des camps de concentration nazis. Il s'agissait de M. Jacques Chantre, déporté à Dachau et de M. André Paul Guitat, déporté à Neuengamme puis à Bergen-Belsen. Ils étaient accompagnés par Mmes Lidia Carrasset et Anne Johnston, responsables du comité local de l'Association nationale des anciens combattants de la Résistance (ANACR). Messieurs Chantre et Guitat sont revenus sur leurs itinéraires respectifs, de leurs premières formes de lutte au sein de la Résistance jusqu'à leur retour de déportation.

 

Pour les collégiens, ces deux témoignages revêtaient un aspect pédagogique dans la mesure où la Seconde Guerre mondiale et la France occupée figurent à leur programme.

 

La question de la mémoire était aussi présente puisque les adolescents d'aujourd'hui appartiennent à la dernière génération vivant au contact des témoins de la guerre. La rencontre permettait enfin à une douzaine d'élèves de se préparer en vue du Concours national de la Résistance et de la Déportation dont le thème est « La négation de l'Homme dans l'univers concentrationnaire nazi ».